Valider votre idée de création d’entreprise – rapidement – en 5 étapes

Est-ce que vous avez une idée de business ? Bien sûr que vous en avez une. Pourquoi sinon liriez-vous cet article ?

Cependant, si vous êtes comme la plupart des aspirants à l’entreprenariat, le problème surgit immédiatement après votre petit instant d’euphorie, lorsque l’idée en question végète quelque part dans votre esprit ou sous la forme de notes dans un carnet, jusqu’à ce que votre enthousiasme s’estompe. Puis, quelques mois plus tard, vous découvrez votre idée dans les rayons d’un magasin ou dans l’App Store d’iTunes. Nous avons tous connu cela, moi le premier…

Beaucoup d’idées n’aboutissent à rien car le processus nécessaire pour les concrétiser peut s’apparenter à un chemin de croix. En réalité, si vous validez votre idée, si vous démontrez qu’elle a un intérêt et qu’elle n’est pas qu’un gribouillage sur une serviette, le processus qui suit en est rendu beaucoup plus simple. Voici quelques conseils à suivre pour la prochaine super idée de business que vous aurez.

1. Faites quelques recherches.

Lorsque j’entends parler de quelqu’un qui aurait une idée de businness révolutionnaire, je sors mon iPhone et, en quelques minutes, je trouve souvent un produit ou service déjà existant via une recherche sur Google ou YouTube. Avant même de vous emballer avec votre idée, économisez du temps en faisant une recherche méticuleuse afin de savoir si cela existe déjà. S’il s’avère que c’est le cas, ne laissez pas tomber pour autant. Peut-être y a-t-il une manière d’améliorer le produit existant ? Pouvez-vous ajouter de la valeur au business qui le produit déjà ? Est-ce que le marché pourrait être plus satisfait ? Si vous avez répondu oui, alors passez à l’étape suivante.

2. Recherchez des avis extérieurs.

Parlez de votre idée à d’autres gens, surtout des gens en qui vous avez confiance. À ce stade, vous avez besoin d’avis honnêtes, francs. Les entrepreneurs ont tendance à rester bloqués sur une idée, persuadés que leur idée est brillante, peut importe ce que disent les autres. Si vous êtes le seul à penser que votre idée est bonne, alors il faut la remettre en question.

3. Concevez un PMV.

Si votre idée obtient des retours positifs, envisagez de développer un PMV, ou “Produit Minimum Viable”, afin de déterminer s’il s’agit d’un produit que vous-même et les autres utiliseraient réellement. Mettez à contribution votre côté “MacGyver” et construisez un prototype fonctionnel. Vous pouvez également profiter des dernières technologies, telles que l’impression 3D, afin de vous aider. Si votre idée est d’ordre technologique, comme une application pour smartphone, regardez du côté du crowdsourcing ou profitez d’un StartupWeekend pour trouver l’aide dont vous avez besoin. Une fois que vous avez votre PMV, utilisez-le, testez-le, et faites-le également tester par d’autres personnes. S’il s’avère être un produit que vous-même et vos amis n’utiliseront jamais vraiment, oubliez cette idée.

4. Commencez à construire votre identité.

Si vos tests sont concluants et si vous pensez tenir une super idée, commencez immédiatement à construire une marque autour de cette idée. Dans l’environnement business changeant et innovant actuel, une idée viable aujourd’hui peut se révéler obsolète demain, alors ne traînez pas. Plus important encore, à moins que votre idée ne soit basée sur une technologie réellement nouvelle et révolutionnaire, il est plus que probable que quelqu’un d’autre soit déjà en train de la développer. C’est une question de rapidité. À ce stade, certains hésitent à “exposer” leur idée de peur que quelqu’un la leur vole. C’est une crainte parfaitement justifiée, mais de nos jours, vous devez partir du fait que quelqu’un finira par vous la voler ou par développer une meilleure version. La clé du succès est donc d’être le premier à la commercialiser. Aussi, tandis que le brevet est une excellente manière de protéger votre idée, il s’agit également d’un processus très coûteux et qui ne garantit pas de vous protéger totalement. Si vous en avez les moyens, engagez un avocat spécialisé en droit des brevets et lancez-vous dans le processus. Mais si vous ne pouvez pas vous le permettre, alors concentrez-vous sur la conception de votre marque. Commencez par choisir un super nom et réservez le nom de domaine pour créer, au minimum, une landing page professionnelle et soignée. Ensuite, réservez votre nom sur tous les réseaux sociaux possibles. Même si vous ne les utilisez pas, cela empêche que d’autres personnes les réservent et les utilisent, et cela améliore grandement votre optimisation pour les moteurs de recherche. Enfin, commencez à exploiter ces ressources afin de construire une “fan base”.

5. Préparez méticuleusement une stratégie d’acquisition clients.

Avant de vous plonger dans un business plan détaillé, qui serait probablement obsolète avant même que vous le mettiez en application, concentrez vous sur deux questions :

• “Comment vais-je obtenir mon premier client ?”

• “Comment vais-je obtenir mon deuxième client ?”

Vous pouvez avoir le meilleur business plan possible, si vous n’avez aucun client, ça ne sert à rien. Concevez avec soin une stratégie marketing et d’acquisition de clients, et soyez prêt à l’expliquer à d’éventuels investisseurs, partenaires ou autres, car ce sera sans aucun doute la première question qu’ils vous poseront. Et n’oubliez pas : il est bien plus simple de construire un business autour d’une demande que de construire une demande autour d’un business.

 

 Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Si vous avez trouvé cet article sur comment valider son idée d’entreprise, utile et pertinent, merci de partager cet article sur Twitter, Facebook ou sur Google+.

Mon rêve est d’inspirer plus de 10, 000 de personnes par semaine à travers ce blog. Merci de contribuer à mon rêve en invitant vos amis à s’inscrire gratuitement à mon cours sur le networking ou à me suivre sur la page Facebook de Metrosapiens. 

Laisser un commentaire (1 commenter jusqu'ici)

CommentLuv badge