Pourquoi nous ne savons pas dire non ? Assertivité et affirmation de soi.

Il peut paraître curieux de se dire, que nous n’arrivons pas à assouvir un besoin aussi naturel que le besoin d’exister, d’être. Et pourtant le fait de dire non à quelqu’un, revient ni plus ni moins à affirmer son identité. Dire non, c’est marquer son territoire. C’est prendre sa place dans le monde en tant qu’homme ou femme.

Vu sous cette perspective, il paraît irrationnel, voire contre-nature, de dire non. Et pourtant, nous le faisons tous les jours. Nous le faisons d’autant plus qu’au fond de nous même, nous vivons très mal cette situation.  Le fait de ne pas arriver à dire non, ou alors très difficilement, peut-être vécu comme un aveu d’échec. Pas facile en tant qu’adulte responsable de se dire que l’on a pas osé à dire non à son patron,  un collaborateur, un de ses collègues, un ami ou à un membre de sa famille.

Quelle est la dernière fois où vous n’avez pas osé dire non ? Vous souvenez-vous du contexte, du cadre, des personnes impliquées ? Vous avez l’image en tête ?

Eh bien à ce moment-là, précisément, lorsque vous n’avez pas osé dire non, vous avez eu peur.

Difficile à admettre, n’est-ce pas ?

Pourtant cette prise de conscience est obligatoire, si vous souhaitez apprendre à dire non. Alors d’où vient cette peur de dire non ? D’où vient cette peur de s’affirmer, de revendiquer sa place dans le monde ? Pourquoi ne pas s’autoriser à affirmer son existence ? Alors qu’il n’y a rien de plus légitime…

Je vais développer ici, les 2 peurs les plus répandues, auxquelles nous avons été confrontées directement ou indirectement.

La peur de l’autorité

Lorsqu’on craint un autorité ou lorsqu’on n’ose pas la remettre en cause, automatiquement on se retrouve dans une situation de soumission. C’est le cas fréquent dans les entreprises ou certains collaborateurs vont se retrouver dans des situations de dépendance et/ou de soumission vis-à-vis d’un supérieur hiérarchique. Les exemples dans l’actualité sont nombreux. La gestion des risques psycho-sociaux et les conséquences que cela peut engendrer au sein d’une organisation sont parfois irréversibles pour l’ensemble des parties: collaborateur, manageur, l’entreprise, clients, partenaires…etc.

Face à un management autocratique, il peut-être difficile de s’affirmer, de prendre sa place, sans prendre le risque de perdre son emploi. Et pourtant là aussi des outils existent.

Je pense notamment à l’assertivité ou traduit en français par l’affirmation de soi. J’aurai l’occasion dans un prochain article de développer dans le détail des exemples de communication assertive et comment grâce à une communication assertive nous pouvons s’affirmer sans verser dans l’agressivité. Savoir oser dire non, passe par un comportement assertif.

La peur de ne pas / plus être aimé(e) ou apprécié(e)

Le besoin exacerbé de se sentir aimé peut nous amener à ne pas oser dire non. La volonté de ne pas déplaire, froisser ou de contrarier son interlocuteur nous conduit à vouloir à tout prix garder l’estime de l’Autre. Répondre aux sollicitations pressantes de son équipe peut nous amener à ne pas savoir dire non. Pourquoi ? Pour garder l’estime de ses collaborateurs et de se conforter dans son rôle de chef aimé…

Si vous vous reconnaissez dans cette peur ancrée dans votre histoire personnelle, plusieurs outils existent et que je développerais également dans de futurs billets.

Développer votre confiance en soi et votre estime de soi.

Apprenez à communiquer sur ses émotions (cf. communication assertive)

Fuyez les personnes toxiques de votre environnement qui ont tendance à vous déstabiliser.

Êtes-vous prêt (e)s ?

  • Listez toutes les occasions où vous allez pouvoir dire non
  • Listez toutes les personnes où vous allez pouvoir dire non
  • Visualisez ces moments où vous rejouez la scène en disant non
  • Adoptez la révolution des petits pas commencez une action à la fois, ne faites pas de grands bouleversements.
  • Débutez dès aujourd’hui

Les autres peurs:

  • le manque de confiance en soi
  • la peur du conflit
  • le besoin de séduction

Nous verrons dans une deuxième article comment vous affirmer au quotitien sur votre lieu de travail  grace à une dizaine de techniques simples.

Laisser un commentaire (12 comments jusqu'ici)

CommentLuv badge


  1. @solpric
    6 years ago

    Pourquoi nous ne savons pas dire non ? Assertivité et affirmation de soi. http://dlvr.it/ZGcwr


  2. @Nathanael_Ramos
    6 years ago

    S’affirmer par un comportement assertif | MetroSapiens http://bit.ly/nhiaTS


  3. @Nathanael_Ramos
    6 years ago

    Pourquoi nous ne savons pas dire non ? Assertivité et affirmation de soi. http://lnkd.in/VsDiwK


  4. @Nathanael_Ramos
    6 years ago

    Pourquoi nous n’arrivons pas à dire "NON" ?| MetroSapiens http://t.co/gHzzg3T


  5. @Veronik_Mouhat
    6 years ago

    Pourquoi nous ne savons pas dire non ? Assertivité et affirmation de soi. http://lnkd.in/hk_55Y


  6. @veillemanag
    6 years ago

    S’affirmer en disant non par un comportement assertif | MetroSapiens http://t.co/NuJvHmC


  7. @Diversitelles
    6 years ago

    S’affirmer en disant non par un comportement assertif | @MetroSapiens http://t.co/WMXknXEl


  8. @virginietessier
    6 years ago

    Quand le "non" permet l’affirmation de soi ! http://t.co/tAl0cayB


  9. @Nathanael_Ramos
    5 years ago

    Pourquoi nous ne savons pas dire non ? Assertivité et affirmation de soi. http://t.co/Ay0hw1Vy


  10. Rémi
    4 years ago

    Bonjour Nathanaël,

    Bravo pour cet article !

    Effectivement nos peurs sont à l’origine d’un manque d’affirmation de soi.

    Si vous le permettez, j’aimerais compléter votre article par un point qui me semble important de souligner : nos croyances sont aussi à l’origine de notre manque d’affirmation de soi, et sont d’ailleurs bien souvent liées à ces peurs.

    La plupart de nos croyances, nous les avons acquises au cours de notre enfance, à la suite d’expériences exceptionnelles (Exemple : un « passage à tabac » par des copains quand on a essayé de fixer nos limites => croyance = « Si je fixe mes limites, ça va mal se passer pour moi »), ou à la suite d’expériences répétitives (Exemple : des copains qui ne vous écoutaient jamais => croyance = « Mon avis ne compte pas. » ).

    D’autres croyances nous ont été inculquées directement par notre environnement : « On ne répond pas à son chef », « Tu n’arriveras jamais à rien dans la vie. »

    Bonne continuation !
    Rémi
    Rémi recently posted..Comment réagir face aux personnalités difficiles au travail…My Profile


    • Nathanael
      4 years ago

      Bonjour Rémi et merci pour ton commentaire. Il est vrai que les croyances jouent un rôle fondamental sur nos peurs.

  11. Bonne idée de mettre l’accent sur cette qualité (l’assertivité) qu’il est essentiel de maîtriser dans sa vie professionnelle (en particulier dans des fonctions où vous devez entraîner vos collaborateurs ou convaincre des clients).
    Et comme l’on peut devenir assertif ou améliorer sa confiance en soi (comme vous le montrez avec vos exercices), il est indispensable pour les commerciaux ou les managers de travailler sur ce point qui leur permettra d’acquérir une plus grande aisance relationnelle.