Les défis des DRH

Comme toujours, quand s’annonce une réforme majeure, il faut comprendre dans quelle évolution de long terme elle s’inscrit. Les Directions des Ressources Humaines, chevilles ouvrières des entreprises, quant à elle continuent d’œuvrer en faveur de l’emploi. Principaux défis pour les RH en 2013 : le dialogue social, la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC) et la prévention des risques psychosociaux.

Le dialogue social : une priorité opérationnelle

Dans l’environnement économique, social et réglementaire actuel, les DRH prennent de nouvelles directions. La rémunération, jusqu’alors question de premier ordre, passe maintenant au second plan. C’est plus le dialogue social qui occupe les DRH, juste avant la GPEC. Les RH donnent aussi beaucoup d’importance à la prévention des risques psychosociaux, en s’intéressant notamment à la gestion du stress sur le lieu du travail.

Des indicateurs de mesure sont mis en place dans de nombreuses entreprises. En mesurant le taux d’absentéisme, des arrêts maladie, etc. Les DRH parviennent à établir une photographie du climat de leur entreprise. Aujourd’hui, de plus en plus de manager sont sensibilisés à la prévention des risques psychosociaux.

Loi de sécurisation de l’emploi

La loi de sécurisation de l’emploi votée en juin 2013 tend à redonner confiance aux salariés. Mais pour certains DRH : cette réforme ne correspond pas entièrement aux objectifs de flexibilisation de l’emploi.

Le CDI français n’est pas vraiment synonyme de flexibilité, alors que 46% des salariés du privé ont connu une mobilité professionnelle sur les cinq dernières années d’après les chiffres du  Conseil d’Orientation pour l’Emploi de 2009.  Les experts s’accordent à dire qu’une des solutions pour résorber le chômage passe par plus de mobilité professionnelle.

C’est d’ailleurs le sens que prend la loi sur la sécurisation de l’emploi  avec une période de mobilité volontaire sécurisée qui permettra aux salariés d’exercer une activité dans une autre entreprise tout en conservant la possibilité de revenir chez leur employeur d’origine. Certains utilisent le néologisme de « mobication » (mobilité et éducation-formation) pour illustrer ce concept. L’intérêt est de faciliter  la mobilité des salariés entre deux métiers en favorisant le développement des compétences sur les métiers en tension. Tels sont les enjeux pour gagner en agilité. A ce titre, Var, conseil RH, intervient à vos côtés pour améliorer les performances de votre entreprise :

  •  Reclassement
  • Bilan de compétences
  • Outplacement
  • Accompagnement des réorganisations

Beaucoup d’outils et de solutions existent (formation, VAE …), reste à les utiliser en adéquation avec les besoins actuels et à venir de notre marché de l’emploi.

On peut néanmoins s’interroger : demande-t-on trop aux entreprises ? D’entreprises-citoyennes, ne sont-elles pas devenues les pompiers de la République priées de pallier les défaillances des politiques en matière de formation, de santé ou encore d’intégration, bref, de remplacer le service public ?

Laisser un commentaire (Pas de commentaires jusqu'ici)

CommentLuv badge

No commentaire yet

Découvrez la façon la plus efficace pour trouver de nouveaux clients grâce au networking.

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite par email .

Suivez-moi sur les réseaux sociaux