La reconversion professionnelle par la franchise

Il y a une dizaine d’années, la franchise s’adressait plutôt aux investisseurs et aux commerçants. Mais aujourd’hui elle intéresse de plus en plus les salariés puisqu’à l’heure actuelle, près de 70% des franchisés sont d’anciens salariés. En effet, il s’agit d’un véritable tremplin pour se former à un nouveau métier et ne plus avoir de patron sur le dos.

Le rêve de l’entreprenariat à votre portée

Devenir franchisé, c’est avant tout dire au revoir à sa situation de salarié, tout en prenant moins de risques que l’ouverture d’une entreprise indépendante. Avec la franchise, on ne part pas de zéro, ce qui est très rassurant. Dès le début de son activité, on profite de tout le travail qui a été effectué en amont par l’enseigne : on a un nom connu, des produits qui plaisent, un concept qui a fait ses preuves, des techniques commerciales qui fonctionnent, etc. Bref, une bonne base pour bien démarrer. Et puis, se mettre à son compte, c’est jouir d’un certain épanouissement, donner un nouveau sens à sa vie et se revaloriser professionnellement. Mais vous avez peur de l’échec ? Sachez alors que le taux d’échec est beaucoup plus important dans les entreprises indépendantes que dans les réseaux de franchises. Et si votre franchise connaît un franc succès, vous pourrez même évoluer en vous lançant dans la pluri-franchise ou la multi-franchise et ainsi gérer plusieurs points de vente. La franchise, c’est donc un excellent tremplin pour donner un nouveau tournant à votre carrière.

Changer de métier en devenant franchisé

Marre de la monotonie de votre travail ? Vous n’arrivez pas à faire décoller votre carrière ? Pire ; vous êtes au chômage et ne réussissez pas à trouver un poste ? Pas facile de se reconvertir quand cela fait plusieurs années que l’on exerce le même métier. Pourtant, 4 Français sur 5 seraient intéressés par une @ s’ils étaient licenciés (selon un sondage Afpa/Ipsos de 2009). Et heureusement, là encore, la franchise se révèle être un véritable levier. Pour rentrer dans une majorité des réseaux de franchises, il n’est pas nécessaire d’avoir de compétences particulières. Il faut surtout se sentir prêt à devenir un gestionnaire, à diriger des salariés et à risquer de perdre son argent. En effet, même si la franchise a su à sa manière faire face à la crise, 1 franchisé sur 5 ne résiste pas pendant plus de 5 ans. Mais comment diriger une entreprise si l’on n’a pas connaissance du métier ? Et bien c’est très simple puisqu’ouvrir une franchise, c’est bel et bien ouvrir sa propre entreprise, mais pas tout seul ! Et oui, votre franchiseur est là pour vous épauler durant toute la phase préliminaire à votre création d’entreprise, mais également pendant toute votre activité. Et son soutien passe aussi par la formation. Il vous apprend donc tous son savoir-faire, ses méthodes de travail et les ficelles de son métier, que ce soit au niveau commercial, opérationnel ou administratif. Même en n’ayant jamais exercé le métier, vous pouvez profiter de celle de votre franchiseur. D’ailleurs, il n’est pas rare de voir des enseignes qui privilégient des candidats et leur donnent un petit coup de pouce supplémentaire, non pas pour leurs acquis, mais pour leur motivation et leur différence.

Trouver une franchise qui vous correspond

Une reconversion professionnelle, oui, mais par où commencer ? Avant toute chose, il est important pour vous de faire un bilan de compétence afin de déterminer quelles sont les secteurs qui sont faits pour vous. Pour pouvoir à la fois vous épanouir et réussir dans votre nouveau métier, les secteurs qui vous plaisent et dont vous possédez les qualités de base seront à privilégier. Ensuite, parce qu’il faut bien commencer à parler d’argent à un moment donné, vous devez estimer votre capacité de financement avec vos comptes en banque, les prêts auxquels vous avez droit, les aides de votre entourage, les aides auxquelles vous êtes éligible, etc. Le critère financier sera aussi déterminant dans le choix de votre franchise. Mais si vous vous rendez compte que vous êtes totalement bloqué à ce niveau ou tout simplement que vous voulez vous reconvertir sans mettre en jeu tout votre capital, vous pouvez aussi vous tourner vers des formules moins lourdes comme la franchise participative (où le franchiseur acquière des parts de votre entreprise) ou la franchise corner (un simple petit espace de vente au sein d’un commerce indépendant ou d’un espace public).

Pour une reconversion professionnelle en franchise, il faut donc faire le point sur sa situation, sur les concessions que l’on est prêt à faire et sauter sur de nouvelles opportunités. Et vous, êtes-vous prêt pour la reconversion ?

Laissez votre commentaire.

Ce blog est en do-follow.  Cela signifie que lorsque vous laissez un commentaire, un lien vers votre blog apparaitra sous votre commentaire !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Si vous l’avez trouvé pertinent merci de partager cet article sur le réseautage sur votre réseausocial préféré sur  TwitterFacebook ou sur Google+.

Laisser un commentaire (2 comments jusqu'ici)

CommentLuv badge


  1. PHILIPPE LECOMTE
    4 years ago

    Il existe un domaine méconnu en France: celui de la solitude. En effet, pour faire face à un surcroit d’activité importante, la société Kapler, présente depuis plus de 25 ans en Belgique et en France dans le 59-62, et spécialisée dans les rencontres personnalisées de personnes réellement seules et libres recrute dans toutes les régions des consultants indépendants H-F et des directeurs (trices) d’agence matrimoniale.
    Profitez de cette opportunité exceptionnelle qui vous assure une reconversion professionnelle, un métier passionnant et humain, une belle qualité de vie et des gains élevés possibles.


  2. Charly
    4 years ago

    Merci pour cet article.
    La franchise est effectivement une excellente solution pour concilier reconversion et entrepreneuriat avec un accompagnement conséquent de la part d’un professionnel: vous n’êtes pas tous seul !
    Après, il y a toujours un risque, mais peut-on réellement réussir quelque chose de neuf sans prendre de risque ?
    Pour diminuer ce risque, il est effectivement essentiel de mettre en cohérence ce que vous faîtes avec ce que vous êtes !
    Je décrypte le processus de reconversion professionnelle sur mon blog, vous y êtes les bienvenus!
    Charly recently posted..Changer de job ou changer son job ?My Profile