Interview Fadhila Brahimi- Barcamp E-Reputation

Bonjour Fadhila, merci pour cet entretien que tu as bien voulu accorder au blog Metrosapiens.


Tout d’abord, pourrais-tu te présenter en quelques mots? Peux-tu nous parler de ton parcours ? Ton travail ? Tes objectifs ? Tes passions ?
Fadhila Brahimi,je dirige la société FB-Associés que j’ai fondé en 2005. Spécialisée en Stratégie de présence, j’accompagne les personnalités publiques, les entreprises et leurs organisations pour gérer leur notoriété et leur réputation en et hors ligne.
Coach certifiée de l’International Coach Federation (ICF), Administrateur ISOC France (Internet Society) ,membre de l’Association Française des Conférenciers Professionnels (AFCP) et chroniqueuse sur Widoobiz (radio des TPE et PME).
Je suis la responsable éditoriale du premier blog francophone sur le Personal Branding depuis 2005
Je participe et/ou organise des événements de type “Wokshop” “Open Space” “Think Tank” c’est-à-dire des rencontres en intelligence collective sur les nouveaux comportements et les nouveaux usages issus du Web Social.
Depuis l’enfance, je suis une passionnée de musique et de théâtre. Passions que j’ai exercées  professionnellement durant une dizaine d’années en parallèle de mes études en stratégie et d’une carrière en compagnie aérienne.

Comment t’es venue l’idée d’organiser un Barcamp ?
Participante active depuis 2005 en même temps que l’ouverture de mon blog, j’ai rejoint la sphère des barcampeurs-planneurs en 2008. Quand Nicolas Bermond a lancé le premier Barcamp eRéputation en 2009, j’ai tout simplement proposé ma contribution. Le reste est venu naturellement. L’esprit Barcamp c’est l’illustration par excellence des processus en intelligence collective que je mets en oeuvre dans le cadre de mes accompagnements en coaching collectif : co-créer pour co-produire dans la co-protection et la co-responsabilité.
Un état d’esprit qui me correspond. Nous avons besoin de réfléchir à plusieurs pour construire la société de demain avec une confrontation saine des idées et des visions.

Mais au fait… C’est quoi un Barcamp exactement ?
Une rencontre de personnes intéressées pour débattre, échanger et explorer une thématique avec pour ambition de co-produire une réflexion commune durant laquelle tous les participants sont tous contributifs. Un Barcamp est une non-conférence. Tous participants et tous contributeurs.
Généralement, les sujets portent sur des thèmes en forte demande d’éclaircissement et/ou innovants sur des concepts, des pratiques, des outils, des méthodes.
Jusqu’à présent j’ai participé activement aux  Barcamps: eRéputationCamp et CommunityCamp à Paris ainsi qu’à celui de SophiaAntipolis sur le Personal Branding et l’identité numérique..  Je suis également à distance (via streaming) les Barcamps français dans les régions, les barcamps québécois et africains. Le Barcamp, c’est un concept , des valeurs mais aussi  une communauté internationale.. Tous les événements et les projets sont répertoriés sur un wiki commun: http://barcamp.org/
Le Barcamp c’est également un processus. On fixe un thème générique, les sujets sont proposés sur place par tous les participants. A l’aide d’une craie – à l’ancienne – sur un tableau noir, nous regroupons les sujets et déterminons des ateliers d’une heure maximum sur une ou deux journée (s).

Pourquoi avoir décidé d’organiser un Barcamp et pas un autre événement? Qu’est-ce qui te plaît dans le concept?
J’organise d’autres types d’évènement avec un point commun: pas de lead et tous participants. Toutefois le Barcamp est le plus représentatif de cet état d’esprit. Et j’y adhère pleinement:
Parce que le Barcamp réunit des profils divers et permet d’approcher les sujets à 180° avec des personnes qui viennent d’horizons différents. Parce que le barcamp respecte toutes les pensées et toutes les formes de participation en “gommant” les différences de statut. Une rencontre dans laquelle on apprend de l’autre dans l’interaction quelque soit son niveau de connaissance, quelque soit son statut professionnel,etc.
Parce que ces valeurs sont miennes et qu’elles correspondent à la société de demain.

De quoi avez-vous parlé ?  Dis-nous… pourquoi ce thème? Et en quoi ce thème est important ?
Le dernier auquel j’ai participé portait sur l’eRéputation. C’est-à-dire la  gestion de la notoriété et de l’image sur Internet et au-delà. Le Web est devenu le premier média pour s’informer et comparer des produits/services avant achat. Tout le monde -organisation et individu – a ou aura une présence numérique. 23% des foetus sont déjà présent sur Internet. Autant dire que la question de “sa présence numérique” est importante. Si 57% des internautes tapent un nom sur un moteur de recherche c’est parce que le Web est un livre ouvert sur les avis et les opinions. Les marques personnelle & coroporate sont les premières concernées. Les résultats des moteurs de recherche et les médias sociaux assimilent vos publications à celles des autres.. Il devient donc nécessaire d’être conscient qu’une identité numérique est composée de traces multiples (positives ou négatives). Ces publications servent et/ou desservent suivant ce que l’on en fait (exemple intégrer les critiques dans le processus d’évolution de ses services/produits). Tout cela étant valable pour soi , son entreprise, ses concurrents, son marché,etc.
L’année passée nous avions abordé les contours, la définition et les métiers associés. Cette année, l’e-Réputation a été abordée sur le plan de la mesure, des critères mais aussi des concepts connexes tant pour un individu qu’une organisation que pour une application interne et externe. Ainsi, nous avons évoqué l’eRéputation comme un processus intégré à l’intelligence économique (espionnage industriel) , la réputation en entreprise comme alternative au processus d’évaluation classique, le Wuffie comme nouvelle valeur sociétale (le capital relationnel et social), la réputation associée au concept du développement durable, les critères de mesure et d’analyse,etc.

Combien de personnes se sont déplacés lors de cet événement ? Quels sont les profils  des personnes présentes à cette manifestation ? Quelles sont les interventions qui t’on marqué ?
Tout comme l’an dernier nous avons eu plus de 150 personnes sur place. Ajoutons ceux qui nous ont suivi à distance (streaming, twitter), ceux qui ont bénéficié dès le jour même des comptes rendus des ateliers et ceux qui vont profiter des vidéos que nous allons mettre en ligne prochainement. En fait un Barcamp se vit sur place et à distance, le jour même et ultérieurement. Le principe étant de partager la réflexion commune.
Les profils ?! -très très variés: salariés de grand groupe, responsables communication-marketing, des entrepreneurs, des consultants en cabinet, des salariés du public, agence,…. des personnes issues des secteurs Web, communication, marketing, ingénierie, etc.
Cette année j’ai réalisé de nombreuses interviews pour la radio Widoobiz  avec Thomas Benzazon. Le mot qui revenait le plus souvent était Whuffie. Le Whuffie est un concept récemment expliqué par Tara Hunt dans le livre “L’effet Whuffie, ou comment tirer parti de la puissance des réseaux pour développer son business”. Le concept Wuffie puise son origine dans un roman de Cory Doctorow. A l’origine la représentation d’un nouveau monde dans lequel le capital social devenait la nouvelle monnaie. Aujourd’hui le concept est traduit en marketing et dans le processus d’eRéputation comme une alternative à notre nouveau monde. Prenons l’exemple du référencement. Nous savons que les sites qui apparaissent dans les premiers résultats des moteurs de recherche son “artificiellement leader” : antériorité de l’information, bonne gestion des mots clefs, liens commerciaux…. Disons qu’ils ne reflètent pas forcément la notoriété de l’entreprise ou de la personne qui les représentent. Le Whuffie factor, deviendrait un indicateur qualitatif de la réputation géré par la communauté. Une nouvelle valeur sous forme de monnaie virtuelle que vous, nous distribuons dans une économie où les indicateurs sont la contribution, la participation et la conversation.

Où peut-on retrouver les contributions de ce Barcamp ?
Pourrais-tu nous raconter comment se passe l’organisation d’un tel événement? Quand est née l’idée? Qui t’aide? Qu’est-ce qui est le plus compliqué? Le plus simple?

Au risque d’être trop longue et/ou d’oublier des contributions, je conseille aux lecteurs de ce blog un article complet qui donne des réponses à toutes ces questions.
#eReputationCamp2 Le Barcamp eRéputation, de l’organisation aux réalisations

Le Barcamp c’est une organisation de 4 mois qui mobilise beaucoup d’énergies et de ressources: organisateurs, rapporteurs, photographes, cameraman, sponsors, participants,etc.

Le plus difficile curieusement c’est de faire comprendre le concept et ses principes: gratuit, tous participants, contributions variées, ouvert à tous experts ou non, sans contraintes horaires.
Un changement culturel qui perturbe 😉
Exemple: Faire comprendre aux sponsors et aux participants qu’il n’y a pas de programme; que nous le construisons ensemble; que ce n’est pas une opération quantifiable à l’avance ou qu’il n’est pas nécessaire d’être un “expert” pour y participer.

A quand le prochain événement ?
Pas de date pour le moment. Mais nous aurons un eReputationCamp3 et d’autres sont encore dans ma tête 😉

Quelque chose à rajouter Fadhila ?
Suivez le Wiki http://barcamp.org pour connaître tous les projets internationaux ou le site http://www.e-reputation.tv concernant le Barcamp eReputation. Vous pouvez également créer une Alerte Google sur le terme “Barcamp” pour être informé. Toutefois, le mieux est de parcourir le Wiki barcamp.org et d’identifier le thème & la région qui vous correspond afin de vous faire connaître par une communauté de contributeurs.

Vous pouvez aussi suivre mon blog …;-)

Merci pour cet accueil.

Visionner  quelques images du Barcamp:

Video Barcamp E-Reputation

Laisser un commentaire (4 comments jusqu'ici)

CommentLuv badge


  1. @Nathanael_Ramos
    5 years ago

    Interview Fadhila Brahimi- Barcamp E-Reputation http://t.co/Rt7ZjtW0