“Guerre et Paix”

Une fois n’est pas coutume, j’aborderai ici dans ce blog, un évènement majeur, un évènement qui ne porte pas son nom. Je veux bien bien sûr parler des évènements en Libye. Une guerre votée dans l’urgence, et voilà que les images prises sur le terrain et que la propagande, le story-telling mis en place me rappellent de vieux souvenirs…

Les clairons de la guerre ont eu raison des derniers pacifistes. Dès lors, chacun prétend avoir Dieu dans son camp et s’en va la fleur au bout du fusil afin d’en découdre avec l’adversaire. L’histoire ne se répète elle bégaie… C’est juste l’histoire de donner une bonne leçon au dictateur libyen qui a été reçu en grande pompe, il n’ y a pas si longtemps à Paris. Ne vous inquiétez pas chers amis, quelques salves de nos missiles auront raison de ce colonel déchu et de son régime fragilisé, ou du moins, nous l’espérons. D’ailleurs son peuple n’en veut plus, n’en peut plus, enfin nous l’espérons…

Dont voilà nos gouvernants occidentaux engagés la fleur au fusil dans un conflit incertain contre le dictateur fou de Lybie,  et cela sans avoir eu un quelconque feu vert de notre Assemblée nationale : Peut-on espérer que le régime s’affaisser de lui-même sous le seul effet des coups de canon de l’ONU ? Ce n’est pas aussi simple, l’histoire démontre malheureusement que ce n’est pas toujours le cas.(les deux guerre du Golf, Irak, Afghanistan…) Mais alors que faire ? On continue à pilonner et à canonner des civils utilisés comme bouclier humain et par la même on en profite pour réveiller le sentiment anti européen et américain désigné comme l’occupant.  On envoie des unités d’élites prendre d’assaut des bourgades prises par le pouvoir (encore) en place ? D’ailleurs quel est le rôle des pays de la Ligue Arabe ?

On nous promet sur ce que nous avons de plus sacré au monde que jamais ô grand jamais, nos troupes onusiennes ne fouleront le sol libyen… malgré la résolution 1973. Quel est son but précis ? Desserrer l’étau sur Benghazi, ou bien chasser Kadhafi ? “Il ne s’agit pas de chasser Kadhafi” assurait samedi soir Juppé sur France 2.

Nos “diplomates” et autres s’en-va-t’en-guerre (les Neo Cons) mériteraient bien de s’inspirer de Szun Tsu: “L’art de la guerre, c’est se soumettre l’ennemi sans combat”.

Laisser un commentaire (Pas de commentaires jusqu'ici)

CommentLuv badge

No commentaire yet