Comment prévenir le risque incendie dans votre entreprise

Le risque incendie dans les entreprises est devenu un sujet qui préoccupe bon nombre de chef d’entreprise. On constate toujours plus de victimes lors d’incendies d’établissements industriels et commerciaux. Tragiques sur le plan personnel, ces sinistres le sont aussi sur le plan financier : l’entreprise met la clé sous la porte et licencie son personnel.

Les incendies sont un risque majeur pour toutes les entreprises car ils menacent leur pérennité (fermeture des sites, dégât matériels, pertes d’exploitation, perte de clientèle), la sécurité du personnel et son environnement. Chaque entreprise doit mettre en place une politique de prévention de ce type de sinistre.

Comment prévenir et réduire la vulnérabilité de votre entreprise face au risque incendie? Comment protéger vos équipements et vos salariés ?

Les facteurs de risque au sein d’une entreprise

L’incendie est une réaction de combustion non maîtrisé dans le temps et dans l’espace. La réaction chimique de combustion ne peut se produire que si l’on réunit trois éléments : un combustible, un comburant, une énergie d’activation en quantités suffisantes. C’est pourquoi on parle du « triangle du feu ». On comprend mieux pourquoi les risques soient importants sur les sites industriels et commerciaux car tous les ingrédients sont présents: oxygène et combustibles en tous genre.

Comment évaluer le risque incendie dans son entreprise ?

Pour évaluer ce risque, il faut organiser une prévention qui consiste à :

–       Lister la liste des combustibles au sein de l’entreprise ainsi que les risques propres à chaque type de combustible,

–       Identifier les conditions de stockage des combustibles présents dans les locaux,

–       Nommer un responsable « incendie » qui sera en charge de coordonner les acteurs internes (chef de service, infirmier, médecin du travail, délégués du personnel, CHSTC) et externes à l’entreprise (pompier, gendarmerie)

–       Informer le personnel sur le déploiement d’un plan d’urgence

Les interlocuteurs du chef d’entreprise pour les risques incendie

En plus de cette organisation, l’employeur à la possibilité de s’adresser à différents organismes qui peuvent l’aider dans sa démarche de prévention :

–       Les services départementaux d’incendie et de secours (SDIS),

–       Le Centre national de prévention et de protection (CNPP),

–       Les experts incendie des assureurs,

–       Les correspondants Carsat et CGSS de votre région,

Les agents de sécurité SSIAP

Les agents de sécurité incendie de SBS France interviennent dans les bâtiments accueillant du public ou dans les immeubles de grande hauteur pour assurer la prévention au niveau des risques incendie sur les lieux. Ils apportent alors leurs conseils et effectuent des études techniques et d’exécution afin de procéder par exemple à des travaux de remise en conformité ou d’entretenir le matériel relatif à la sécurité incendie. Et pour prévenir des risques liés au feu, les agents de sécurité incendie se chargent également de sensibiliser les individus travaillant sur le lieu à la sécurité incendie. Vos employés connaîtront alors les attitudes à adopter tant au niveau de la prévention qu’en cas d’incendie.

La sécurité sous la responsabilité du chef d’établissement

La responsabilité des chefs d’entreprise dans la protection des employés a été démontrée par les textes officiels. Le code du travail est le premier texte auquel on se réfère car les articles spécifiques au risque incendie y sont peu nombreux.

Article L.230-2 du Code du travail, le chef d’établissement prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé physique et morale des travailleurs de l’établissement. Ces mesures comprennent des actions de prévention des risques professionnels, d’information et de formation ainsi que la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

Le Code du Travail (Article R- 4641), tout chef d’établissement « est tenu d’organiser une formation pratique et appropriée en matière de sécurité au bénéfice des personnels qu’il embauche ».

Depuis le 23 janvier 2010 « tous les entrepreneurs assujettis au Code du Travail doivent établir des instructions pour faciliter l’évacuation rapide des personnes présentes dans les locaux professionnels et en informer leurs salariés » (Décret n° 2010-78 du 21 janvier 2010 relatif à l’information des travailleurs sur les risques pour leur santé et leur sécurité).

De plus si l’établissement est également un ERP (Etablissement recevant du public) ou un IGH (immeuble de grande hauteur), les employeurs doivent faire en sorte de respecter les textes auxquels ces derniers sont soumis.

 

Laissez votre commentaire.

Ce blog est en do-follow. Cela signifie que lorsque vous laissez un commentaire, un lien vers votre blog apparaitra sous votre commentaire !

  1. Avez-vous déjà mis en place un plan d’urgence au sein de votre entreprise ?
  2.  Pensez-vous que cela soit nécessaire  ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Si vous l’avez trouvé pertinent merci de partager cet article sur le risque incendie en entreprise sur Twitter, Facebook ou sur Google+.

Laisser un commentaire (Pas de commentaires jusqu'ici)

CommentLuv badge

No commentaire yet