Comment l’école a détruit l’esprit d’entreprise en France !

« C’est la vie qui nous apprend et non l’école. »

~Sénèque

Nota Bene: Ce billet est plus long que ceux que je publie habituellement. Il est destiné à être un article ressource que vous pouvez lire, sauvegarder et revenir lorsque la situation l’exige. J’avais d’abord prévu d’en faire un guide PDF mais pour éviter de procrastiner, j’ai décidé de le sortir tout de suite, malgré les imperfections, car je sais que de nombreuses personnes sont intéressées par cette thématique. Vous l’avez compris cet article est un article de fond et il destiné à être un article pilier de ce blog. Si vous connaissez une personne qui se destine à  faire une école de commerce, ou un MBA, faites-lui parvenir le lien de cet article. Pour les autres qui considéreront cet article comme polémique, tant pis…

A vos marques, prêts, partez !

Je reçois régulièrement des messages sur Metrosapiens des messages de personne se trouvant dans une situation un peu complexe dans le sens où  une décision importante doit être prise (carrière, passage salariat à entrepreneuriat,…).  Et pouvoir aider mes lecteurs à passer ce cap est quelque chose de pour moi de très gratifiant et en même temps très engageant. C’est dans ces moments-là, j’ai le sentiment d’être congruent par rapport à ma mission. C’est d’ailleurs la raison d’être de ce blog, inspirer. Il est impossible de se réaliser, de prendre sa place dans le monde, si vous faites quelque chose que vous n’aimez pas faire.

Dîner avec un MBA.

Il y a quelque semaine, j’ai diné à Paris avec ami dans un restaurant japonais. Cet ami est un brillant consultant, MBA INSEAD, et Il me relance régulièrement pour que moi aussi  je fasse faire un MBA.

« Avec ce précieux sésame des portes vont s’ouvrir,  de nombreuses opportunités  vont se présenter à toi. Tu pourras embrasser une carrière en or dans le milieu de la banque ou de la finance, et tu pourras de créer un réseau de contacts de très haut niveau. »

J’ai pas mal échangé avec mes contacts sur la faisabilité et l’intérêt de me lancer dans l’aventure MBA. La plupart ont passé 2 à 3 ans à étudier de manière intense,  ont dépensé entre 25,000 et 50,000€, voire plus pour un Executive MBA, …. pour obtenir un poste et une revalorisation d’environ 20 à 30%. J’avoue que la perspective ainsi présentée ne m’a pas vraiment séduite. Je suis certain qu’il doit exister un moyen plus simple, plus rapide pour bosser sur ce que l’on aime, vivre de ses passions se créer un réseau, accéder à des connaissances et gagner beaucoup d’argent. Non ?

Pourquoi remettre en question les écoles MBA ?

Pour être vraiment complet sur le sujet, je n’ai jamais fait de MBA ou fait une école de commerce comme l’ESSEC ou HEC. Jusqu’à peu, cela effectivement faisait partie de mes plans. Puis j’ai commencé à réfléchir sur d’autres projets qui m’ont passionné. J’ai réalisé à ce moment-là qu’intégrer une école prestigieuse, par rapport à mes objectifs, à savoir vivre de mes passions, inspirer le changement autour de moi et gagner mon indépendance financière était pour moi une étape inutile. Force est de constater que mes amis, clients ou partenaires, bien que gagnant des salaires très confortables, ne sont pas indépendants financièrement. Et c’est là que réside le paradoxe. Ils sont toujours autant dépendants de leur hiérarchie, de leur entreprise et de  leurs clients et de leurs collaborateurs…et qu’ils travaillent plus de 60h/semaine. Bien, j’ai passé beaucoup de temps à étudier les conséquences positives et négatives d’une telle décision et discuté des plans de carrières de dizaines d’amis et de clients sur le sujet. On peut dire que J’ai vécu par procuration leurs expériences professionnelles.

Les écoles MBA et autres écoles de commerce ont leur rôle à jouer et représentent un intérêt. Et pour certains, elles sont peut être le bon choix (bien moins qu’on ne l’imagine). Je pense que dans quelques années l’offre de ces écoles va être tout simplement hallucinante en termes d’innovation et de nouvelles pratiques. Mais prendre une telle décision aussi impactante financièrement et intensive personnellement, un point de vue contraire peut revêtir un intérêt.

Dans de nombreux cas, je crois qu’il y a des moyens plus efficaces pour obtenir une expérience similaire à ce que l’on peut vivre dans les bancs des MBA (et potentiellement beaucoup plus de valeur). Mieux vaut s’en rendre compte avant que de passer deux ans et faire un emprunt à 50k€ qu’après. Je n’ai pas toutes les réponses, mais j’ai vu trop de choses pour garder le silence.

Les écoles MBA: une nouvelle échappatoire?

La plupart des gens qui sont venus à moi avaient atteint un point de rupture. Ils ne peuvent plus supporter leur situation. Un déclic s’est opéré et ils veulent et doivent changer. La douleur est suffisamment  aiguë pour qu’ils aient pris la décision de changer. Si c’est votre cas, vous êtes, ici, au bon endroit pour prendre votre nouvel envol. Mais le danger réside dans le fait que votre travail vous donne envie de tout arrêter, et de tout balancer. Très souvent,  l’herbe nous paraît plus verte ailleurs. Donc, lorsque cela vous arrive, vous êtes susceptible de sauter sur la première opportunité ou changement de carrière qui se présente.

Et bien des fois, l’étape suivante, (qui ne nécessite que très peu de réflexion ou de travail réel) est de se dire :

Hum, pourquoi ne pas retourner à l’école?”

Le problème, c’est qu’on oublie de se demander pourquoi.

Sachez que vous pouvez faire quelque chose de grandiose.

Faire un changement : il ne s’agit pas seulement de trouver autre chose qui vous correspond mieux. Les chances sont que si vous ne comprenez pas vous-même ce que vous voulez et ce en quoi vous êtes naturellement doué, alors vous serez au même point dans six mois. Et même pire, vous vous haïrez davantage et vous vous retrouverez dans une espèce de zone de complaisance encore plus longtemps. C’est ce que j’appelle le processus négatif. Reconnaissez  l’opportunité que vous avez. Ceci est votre chance de vous dépasser, de réaliser quelque chose de plus grand, bref d’être épique. Saisissez cette occasion pour prendre le taureau par les cornes et de comprendre quelle est votre mission ici-bas.

Il se pourrait que vous ne soyez pas en mesure de définir exactement quelle est votre mission et ce qui vous anime, mais vous aurez au moins une idée de ce que vous aimeriez accomplir. Tant que vous tentez de vous rapprocher de ce que vous voulez faire, vous serez constamment en train d’apprendre sur vous-même et d’affiner sur la manière d’y arriver.
Si vous vous précipitez dans une école MBA (ou de tout autre enseignement supérieur), vous risquez de manquer ce Graal.

Sir Ken Robinson

Pourquoi les écoles MBA peuvent détruire vos rêves.

  1. Les écoles MBA n’enseignent pas tout ce que vous voulez apprendre et ce dont vous avez besoin d’apprendre. De nombreux programmes de MBA sont devenus des usines à fabriquer du consultant et du banquier à la chaîne. C’est peut-être la voie la plus sûre pour se faire une tonne d’argent mais aussi probablement de détester votre vie. Il est également beaucoup plus difficile d’apprendre à devenir un entrepreneur par rapport à apprendre une simple théorie marketing comme les 4P. Et c’est encore plus difficile d’enseigner (et tester) à comment faire impact sur le monde. Donc, on ne vous l’enseigne pas… (cliquer pour partager ce passage)

Chaque année, lors de la réunion annuelle que Warren Buffet organise à Omaha,  une personne lui demande: –  “Je viens de terminer ma “Business School” et je veux faire une carrière semblable à la vôtre. Que dois-je faire ?”

Sa réponse est désarmante de simplicité.

– “Eh bien d’abord désapprenez la moitié de ce qu’ils vous ont enseigné…”. (Cliquer pour partager ce passage)

Déconcertant, non, de la part du 3° homme le plus riche de la planète ? Je ne sais pas pour vous mais quand une personne de cette envergure donne un conseil, généralement, j’écoute et je mets en pratique.

Presque chaque école MBA enseigne qu’investir dans la valeur (selon la méthode de Warren Buffet / Benjamin Graham) est impossible à mettre en pratique. C’est la raison pour laquelle, de nombreuses personnes suivant le conseil de Warren Buffet à la lettre, choisissent de ne pas faire de MBA, et fondent leur propre entreprise, créent leur propre programme, vendent des best-sellers, rencontrent d’autres entrepreneurs, deviennent des mentors en procédant par des essais et des erreurs.

Ce n’est là qu’un exemple, mais il est représentatif d’un problème plus grave. Soyez conscient de vos attentes et de ce que vous allez vraiment apprendre et comment vous pourrez appliqué ce que vous apprendrez.

Pouvez-vous trouver une source d’apprentissage autre qu’un MBA, moins coûteux et plus riche en enseignement ?

 2. Les gens que vous rencontrerez ne sont peut-être pas ce que vous cherchez. D’après ce que je comprends, les écoles MBA ont été pensées pour être un lieu où les gens vont apprendre à créer et manager des entreprises. Si la plupart des gens sont présents dans ces programmes, c’est généralement pour atteindre l’échelon supérieur au sein de leur organisation et non pas créer ‘from scratch’ des entreprises ou des concepts d’entreprise. Dans ce cas-là, vous pourriez être déçu.

L’école est-elle le meilleur endroit pour rencontrer des gens qui veulent profondément  influencer le monde ? Y a t-il d’autres endroits pour trouver cette source inspiration et ce sentiment de camaraderie et de fraternité ? Pouvez-vous créer un groupe de ce genre dans votre ville?
C’est ce qu’ont fait Mathieu Jehanno et Dolaur Cazin en cofondant « My Business Education ». C’est ce que fait également Michel Lévy-Provençal avec le TEDx France ou Jean-François Ruiz avec le Web 2 Connect ou Loïc le Meur avec LeWeb. Il existe de nombreux groupes de ce type près de chez vous. Il suffit de chercher un peu. Si vous avez besoin d’aide pour trouver ce genre, faites-le moi savoir.

3. Trop peu de temps est consacré à vous-même. Pourquoi mettre l’accent sur la façon d’obtenir certains emplois plutôt que d’identifier ce que vous voulez vraiment obtenir ou identifier en quoi vous êtes le meilleur ? Qui se soucie de savoir si vous allez atterrir à un poste qui va vous rendre malheureux jusqu’à l’âge de la retraite ? Qui se soucie de savoir si vous allez décrocher un emploi que vous détesterez ou au contraire qui sera le job de vos rêves ?  Oui effectivement, pour certains universitaires et autres thésards, ce sont là peut-être des choses trop élémentaires ou pas assez sophistiquées. C’est ce que Stephen Covey appelle, dans son best-seller « Les 7 habitudes des gens qui réussissent », aiguiser la scie (« sharpen the saw »), c’est-à-dire réserver du temps pour aiguiser ses compétences et optimiser ses talents.

Est-il élémentaire de «passer du temps à faire des choses que vous aimez et pour lesquelles vous êtes doués ? » Alors pourquoi ne pas mettre l’accent sur ces choses-là ?
Pensez-vous pouvoir créer votre propre programme qui serait un point de départ pour vous aider à réaliser votre Grand Œuvre ou le chef-d’œuvre d’une vie ?

4. Vos attentes sont trop élevées. Plus vous investissez du temps et de l’argent, plus vous vous sentez dans l’obligation d’avoir un retour sur investissement et de vous y mettre être à fond. A la fin de votre cursus MBA, il est très possible que vous vous sentirez le droit d’avoir un poste à responsabilité avec un gros salaire car après vous avez passé plus de deux ans à prétendre à vouloir être aux commandes. De plus tout le monde autour de vous fait exactement la même chose.  Mais est-ce la façon dont vous voulez vraiment passer le restant de votre vie ?

5. Le prix pour se lancer en solo sera élevé, vraiment trop élevé. Non seulement vos attentes seront trop importantes une fois que vous aurez terminé, mais vous ne pourrez littéralement pas vous le permettre. La plupart des gens quittent un MBA avec + €50k de dette. Avez-vous une idée de combien, il sera difficile de démarrer votre propre entreprise avec ce genre de charge sur le dos ? Vous pouvez obtenir un emploi salarié avec une rémunération évoluant entre 30k € et +70k€  par an ou alors vous pourriez commencer votre propre entreprise avec un salaire de 0 €. Ce qui rend le choix de l’entrepreneuriat un choix difficile.

La différence entre l’école et la vie ? À l’école, on vous apprend une leçon, puis on vous donne un test. Dans la vie, on vous donne un test qui vous enseigne une leçon. ~Tom Bodett

Il y existe certainement des alternatives viables et moins chers.

Personal MBA

Peut-être qu’il y a des moyens moins coûteux et plus efficace pour accéder au programme de connaissance d’un MBA.

Avant de faire quelque chose d’aussi engageant et coûteux, faites une recherche pour savoir si vous pouvez vous instruire pour un peu moins cher (voire gratuitement) par des moyens alternatifs. Il existe des programmes incroyablement intéressants qui poussent comme des champignons un peu partout. Non seulement ils sont moins coûteux et plus rapides, mais vous êtes susceptible d’obtenir une tonne enseignement plus ciblé et pratique.

Voici une première liste non-exhaustive de ressources disponibles :

Ne comptez pas sur un programme MBA pour résoudre vos problèmes.

Peu importe combien vous serez payé, ni rien ni personne ne résoudra les problèmes à votre place. Ne vous attendez pas à ce qu’un MBA soit la solution-miracle à vos problèmes. Ce sera toujours vous et personne d’autre.

La solution: Aller à votre école d’abord.
Vous pourriez commencer par les exercices du  Finder 2.0 ainsi que les autres ressources mentionnées dans les paragraphes ci-dessus (et je vous recommande fortement de le faire). Ou vous pouvez simplement parcourir le monde pendant quelques mois avec un journal et notez les choses qui résonnent au fon de vous et qui pourront vous servir plus tard.

Dans tous les cas de figure, ça commence par vous. Pour ce faire, et avant de faire quelque chose d’extrême, qui va vous prendre des années de votre vie et coûter un bras, prenez le temps de mûrir votre décision. Si après réflexions, vous décidez quand même de prendre les chemins d’une école prestigieuse car c’est la meilleure stratégie, dans ce cas foncez !

Si vous y allez, allez-y préparé.
Donc vous  avez déjà été accepté, ou avez déjà commencé les cours ou pour quelque autre raison folle, vous avez toujours l’intention d’y aller. Ok super, il n’est pas trop tard pour obtenir tout ce que vous pouvez de votre MBA. Sachez qui vous êtes et ce que vous voulez vraiment  tirer de cette expérience.
Avez-vous honnêtement accepté de payer € 50k  pour avoir la chance d’obtenir une augmentation de salaire et un meilleur titre sur votre carte de visite ?

Réfléchissez sérieusement à ce sujet. J’en doute, et si c’est votre cas, alors cet article n’est pas pour vous. Cela pourrait être l’occasion idéale pour revoir vos motivations profondes. Utilisez-cette opportunité à bon escient. Appliquez les conseils ci-dessus et vivez cette expérience à 110%.

Ne jamais sous-estimer les conséquences d’une décision, aussi minime soit-elle.

Soyez au clair sur qui vous êtes et de ce que vous souhaitez faire. Cette phase est essentielle, elle nécessite beaucoup plus de travail mais la récompense est sans commune mesure avec un programme d’une Grande École. Il n’y a pas de réponse type à la question “qu’est ce que je suis censé faire” ? Et mauvaise nouvelle, personne ne le fera pour vous. Le plus tôt vous commencerez à tester et apprendre, mieux c’est pour vous.
Vous n’avez pas besoin de diplômes prestigieux et coûteux pour trouver votre Voie et réaliser votre chef-d’œuvre. Vraiment pas. Peu importe votre âge ou votre niveau intellectuel, votre éducation commence à l’intérieur de vous. Seulement une fois que vous avez fait ce travail de recherche et de développement personnel, vous saurez si vous avez besoin de quelque chose de formel est nécessaire. Pour démarrer une entreprise, il n’est généralement pas demandé de diplôme. Souvent, tout ce dont vous avez besoin peut être trouvé à travers les choses qui sont face de vous. Pour une raison que je ne m’explique pas encore, nous avons tendance à chercher une réponse plus glamour et compliquée. Désolé de vous décevoir mais quelle que soit la réponse que vous trouvez ne sont que des excuses.
Multiplier des expériences afin de construire son CV, c’est comme économiser du sexe jusqu’à ses vieux jours, ça n’a pas de sens (citation de Warren Buffett). La vie est trop courte pour se préoccuper de construire son CV. Faites ce qui vous passionne d’abord et vous verrez que votre CV se bonifiera de lui-même CQFD. Le monde vous regardera d’un autre œil et croyez-moi vous ne regarderez plus jamais en arrière. Pour ce qui est de se réaliser et de changer le monde et influer ses contemporains le CV importe peu.

Mais quid des connexions impressionnantes qu’une école de commerce ou un MBA peut offrir ? A mes yeux, c’est le seul bénéfice que l’on peut retirer de ce type d’enseignement. Dans un prochain article, je m’attacherai à détailler comment créer des relations qui font la différence.

Connaissez-vous d’autres programmes alternatifs au MBA? Partagez vos commentaires ci-dessous et vous serai cité dans mon prochain article !

A ce moment précis, des milliers de personnes réfléchissent à leur avenir et souhaitent peut-être reprendre le chemin des bancs de l’école. Prenez 3 secondes pour tweeter et partager cet article sur Facebook, cela peut servir avec quelqu’un que vous connaissez.

 

Si vous ne l’avez pas déjà fait, inscrivez-vous au cours  sur le networking + 500 personnes ont déjà profité en renseignant le formulaire en haut à droite !

 « Libérer l’Ecole, c’est achever la plus belle des conquêtes de la Révolution française. »

~Paul Bert

 

Laissez votre commentaire.

Ce blog est en do-follow. Cela signifie que lorsque vous laissez un commentaire, un lien vers votre blog apparaitra sous votre commentaire !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Si vous l’avez trouvé pertinent merci de partager cet article sur Twitter, Facebook ou sur Google+.

Laisser un commentaire (2 comments jusqu'ici)

CommentLuv badge


  1. Patricia
    3 years ago

    Enfin un article qui crie la vérité sur l’école, que cela me fait plaisir, quand on voit le succès de certains grands patrons qui n’ont même pas le bac en poche, cela prouve que l’ont peu arriver très haut sans MBA !
    Patricia recently posted..le site web de voltex propose des luminaires déco.My Profile


  2. samuel
    3 years ago

    Le MBA est pour beaucoup le moyen par excellence pour avoir une vie de rêves.

    Seulement, lorsqu’on regarde les propriétaires des plus grandes entreprises mondiales ou même de notre région, on se rend vite compte que ce sont des personnes qui n’ont pas terminé leur parcours scolaire.

    Amicalement,
    samuel recently posted..6 solutions FIABLES pour gagner du temps et travailler sur son objectifMy Profile

Découvrez la façon la plus efficace pour trouver de nouveaux clients grâce au networking.

Inscrivez-vous pour recevoir notre formation gratuite par email .

Suivez-moi sur les réseaux sociaux