Cette année ne comptez pas sur moi pour vous souhaiter la bonne année !

Cette année ne comptez pas sur moi pour vous souhaitez la bonne année ou de lister de nouvelles résolutions pour ce début 2011.
Vous avez certainement observé  dans votre entourage des familiers  qui au lendemain du 31 jurent par tous les dieux qu’ils commenceront leur régime magique qu’il les fera perdre 5, 10, 15 kg de graisse; ou ceux qui promettent de s’inscrire à la salle de sport….et que vous retrouvez au 21 janvier  attablés au fast-food du quartier sans s’être toujours inscrit au fameux cours de body-combat dont elle vous avez vantez les mérites 3 semaines auparavant.
De même manière qu’on ressort le même sapin, les 1er janvier voit ressortir son cortège de promesses non tenues…
Un peu d’histoire
La tradition du Nouvel An remonte à Babylone, 2000 ans avant J.-C. Cette fête avait lieu au printemps pour honorer le dieu Marduk qui protégeait les récoltes. À Rome, en 46 avant J.-C., Jules César reporte le Nouvel An au 1er janvier et pour cela il créa une année de 445 jours puis cette tradition disparut et reprit au Moyen Âge à des dates différentes selon le pays. Les Anglais fêtaient le Nouvel An en mars, les Français le fêtaient le dimanche de Pâques et les Italiens le fêtaient à Noël.
D’où vient l’habitude de fêter le début de la nouvelle année ? C’est la seule date qui reste du calendrier basé sur les travaux agricoles qui existait chez les slaves anciens. A partir du Xe siècle, le Nouvel An fut célébré le 1er mars au début des travaux de printemps. Cinq siècles plus tard, il fut déplacé au 1er septembre, le jour où ces travaux prenaient fin. C’est le décret de Pierre le Grand du 19 décembre 1699 qui déplaça une nouvelle fois la fête au 1er janvier du calendrier julien.
Pourquoi tant de gens échouent-ils ?
Moins de 10 % des gens tiennent leurs bonnes résolutions annuelles, si l’on en croit l’étude menée par le professeur Wiseman de l’université de d’Hertfordshire auprès de 3 000 volontaires. Parmi tous ceux qui se sont juré le 31 décembre d’arrêter de fumer, plus de 70% ont échoué. Les esthètes soucieux de leur apparence qui voulaient maigrir et profiter de la nouvelle année pour se sculpter un corps de rêve ont également raté leur coup à plus 70%.
Si les hommes comme les femmes échouent en grande majorité à tenir leur bonne résolution, il semblerait que les deux sexes ne soient pas égaux devant la tenue des objectifs. Ces messieurs auraient tendance à avoir les yeux plus gros que le ventre: «les hommes peuvent parfois pêcher par machisme, explique le chercheur, en se croyant capable de l’impossible. Je leur conseillerais d’avoir des buts plus raisonnables.» Les femmes en revanche auraient tendance à ne pas oser viser très haut. Elles préfèreraient garder leurs bonnes résolutions secrètes, pour ne pas avoir à se justifier devant leurs proches si elles ne parvenaient pas à les tenir. «Elles se privent du soutien de leur entourage» indique le professeur Wieseman.
Have fun !
Les 12% de courageux qui parviennent à tenir les engagements qu’ils ont pris envers eux-mêmes ne sont pas pour autant surhumains. Les spécialistes de la motivation prônent tous la philosophie des petis pas, mieux vaut être modeste pour être certains d’atteindre son objectif. Si vous souhaitez perdre 10 kg en un mois, arrêter de fumer, aller à la salle de musculation 5 fois par semaine et courir 17 km par jour….mieux vaut peut-être revoir vos objectifs à la baisse.
Accordez-vous des récompenses, des moments de lâchez-prise, prenez le temps de fixer des temps intermédiaires afin de faire le point sur vos progrès. Félicitez-vous pour vos efforts accomplis. Soyez un bon père de famille/ bonne mère de famille pour votre enfant intérieur.
Rappels
Quelques règles simples à garder en tête concernant vos objectifs:
Spécifique: on ne le dira jamais assez
Mesurable: difficile de constater ses progrès si on n’a pas prévu de les mesurer
Ambitieux: c’est le moment de se challenger et de sortir de sa fameuse zone de confort
Réaliste: encore une fois, pas de révolution, optez plutôt pour «la philosophie des petits pas»
Temporisé: prévoyez une date de début et une date de fin
Incluez mes deux assurances Fun et Ecologique: intégrez dans votre objectif une dimension ludique, prenez du plaisir à faire à réaliser votre objectif. Votre objectif est-il écologique pour vous et pour vos proches ? Si vous avez décidé de préparer un marathon mais que pour atteindre votre objectif cela vous pousse à être exécrable avec votre conjoint au risque de  malmener votre couple ou perdre votre santé… à quoi bon ?

Laisser un commentaire (6 comments jusqu'ici)

CommentLuv badge


  1. Jérôme
    7 years ago

    Super instructif comme article !
    Je suis assez d’accord sur le côté “bonnes résolutions”. On en dit trop et au final on n’en fait pas assez.
    J’ai d’ailleurs lu un livre qui “flinguait” cette tendance à la mode.
    Je préfère agir et dire par la suite. Cela donne plus de crédibilité et la motivation de le faire.
    J’ai tellement hâte de dire ce que j’ai fait que je fais tout et le plus vite possible pour le faire, et me soulager de cette excitation.


  2. Nathanaël
    7 years ago

    As-tu la référence du livre en question ?


  3. Jérôme
    7 years ago

    Oui il s’agit de “La technique du succès” d’André Muller.

    Je ne partage pas tous les points de vue de l’auteur mais certains méritent la peine d’être lus 😉

  4. Tiens, je ne savais pas qu’il y avait une différence entre les hommes et les femmes au sujet des bonnes résolutions…
    Par contre, j’avais moi aussi entendu parler du chiffre de moins de 10 % de bonnes résolutions tenues. Et comme cela me chagrine de voir toutes ces bonnes intentions si vite abandonnées, j’ai même écrit un article pour tenter de donner une dernière chance à celles qui n’étaient pas encore au placard : http://www.espritdesucces.com/limportance-du-but-du-but/ 🙂


  5. @Nathanael_Ramos
    5 years ago

    Cette année ne comptez pas sur moi pour vous souhaiter la bonne année ! http://t.co/yiUaUzRI