52 conseils pour entreprendre et innover

52 conseils éternels pour entreprendre et réussir d’après les maximes de Baltasar  Gracian par Jacques Birol.

Ce livre ne figure pas dans la liste du Personal MBA mais a tout à fait sa place. A première vue, Je vous avouerai que le titre m’a parut quelque peu prétentieux: quoi  ? 52 conseils éternels pour les entrepreneurs innovants ? En quoi 52 conseils peuvent-ils être éternels pour un public d’entrepreneurs ? Les conseils d’aujourd’hui vaudront encore pour les entrepreneurs de demain ? Pourquoi donc 52 conseils éternels ? L’auteur nous aurait préparé un essai avec une maxime par semaine ?

Connaissant uniquement, l’auteur, de réputation et après quelques recherches sur Internet (Google is my friend), je me suis dit que venant de la part d’un incubateur HEC, co-fondateur de KelJob et ex-président de Publicis Etoile, spécialiste de la communication des projets innovants, ça devait être que du bon.
«Mon métier, c’est d’entraîner à gagner, en prenant appui sur la communication.» indique t’il sur sa présentation de l’incubateur HEC.

Mais au fait qui est ce Balatasar Gracian ? Je dois vous avouer ma plus complète ignorance sur ce personnage. Le seul Balthazar que je connaisse est celui d’Arthur et les Minimoys…mais je connais aussi les noms des 3 Rois Mages.
Concernant notre Baltasar, en question, la page Wikipédia me dit qu’il s’agit en d’un écrivain et philosophe jésuite espagnol du 16ème siècle. J’apprends qu’il fut admiré par de  nombreux penseurs iconoclastes  Arthur Schopenhauer qui a traduit son Art de la prudence en allemand, ainsi que par Vladimir Jankélévitch et Jacques Lacan, et son œuvre influença des auteurs comme La Rochefoucauld, Voltaire, Nietzsche, Philippe Sollers, Frédérick Tristan ou Guy Debord.

L’œuvre de Baltasar Gracian

peut se diviser en deux parties : dans la première, qui va du Héros (1637) à l’Homme de cour (1646), il s’attache à construire la figure de « L’Homme universel », sorte de héros mondain doué des vertus nécessaires à la réussite dans la société (au premier rang desquelles la vertu de prudence), dans une perspective qui n’est pas sans rappeler, au moins en apparence, le Prince de Machiavel.  Donc voilà consigné par celui qui à coacher des puissants de son époque, 300 conseils afin de gagner sa place dans le monde.Voilà qui risque d’être intéressant.

Dans cet essai, l’auteur, Jacques Birol, a opéré une sélection de 52 conseils sur les 300 que compte l’Art de la Prudence. Chacune des maximes a été revisité sous la plume de l’auteur, revu sous le prisme de la culture entrepreneuriale.

Pourquoi j’ai aimé ce bouquin

Ce Mr Birol, quel personnage, il aurait pu se contenter de revisiter l’oeuvre d’un jésuite espagnol mort il y a quatre cents ans mais à son travail d’écriture il a prit soin de trouver les applications pratiques et de recueillir les témoignages de 10 personnalités connus du monde de l’entreprise. En lisant le livre vous retrouvez les entretiens de Daniel Carroso, Marcel Bleustein-Blanchet.
52 conseils se lit et se relit rapidement et facilement, vous pouvez le prendre dans l’ordre que vous souhaitez. Vous pouvez débuter votre semaine par la maxime que vous voulez et méditer là-dessus. Point trop s’en faut. Ce livre n’est pas un recueil philosophique mais résolument tourné vers l’ACTION.

Mes passages favoris

Conseil numéro 25: Agir sans crainte de manquer
Conseil numéro 29: Gagner le coeur
Conseil 31: Faire et faire paraître

En conclusion

L’époque a bien sûr beaucoup échangé nous ne vivons plus dans le siècle du Baroque, mais une chose demeure inchangé ce sont bien les hommes.
En fait d’innovation, on en revient aux écrits des Anciens. Oui, je sais je suis d’un conservatisme attristant, je l’admets bien volontiers. Mais que voulez-vous. Lier l’innovation à la tradition est bien la clé. Générer de la valeur à la créativité.
d’ailleurs qu’est ce que l’innovation ? Sinon que transformer un rêve en réalité.
La Pensée des anciens reste d’actualité dans une société en quête de sens où les entrepreneurs doivent être en quelque sorte des super héros, prendre un maximum de décision, manager, recruter, vendre, séduire, plaire, être des pros de la communication, des as de la stratégie, le tout en faisant la part des choses…et en minimum de temps.

pour aller plus loin:
http://www.52-tiki.com/
http://www.diateino.com

Pour vous procurer le bouquin, c’est facile: c’est ici

Laisser un commentaire (4 comments jusqu'ici)

CommentLuv badge


  1. @Lomig77
    5 years ago

    http://t.co/IpsSi5FP via @nathanael_ramos


  2. @Nathanael_Ramos
    5 years ago

    52 conseils pour entreprendre et innover http://t.co/CR1TfI2p